Archives de l’auteur : Jazz Man

A propos Jazz Man

Point culminant du département du Nord, Anor (3 300 habitants) se situe à l'est de Fourmies, à la limite des Ardennes, de l’Aisne et de la Belgique. Notre commune, joliment vallonnée et bordée de pâtures, est adhérente au Parc naturel régional de l’Avesnois. Alertés lors de l’enquête publique en juin 2014 et intrigués par ce projet d’usine de pellets industriels, destinés à alimenter des centrales électriques au charbon migrant vers le bois-énergie en Belgique, au Danemark ou en Allemagne, nous nous sommes procurés l’ensemble des documents du dossier : étude d’impact et ses annexes, avis de l’autorité environnementale, avis consultatif du commissaire enquêteur, avis du conseil municipal d'Anor, avis consultatif du Parc Naturel Régional de l’Avesnois, rapport de l’inspection des installations classées, avis consultatif du CoDERST, arrêté préfectoral accordant l’autorisation d’exploiter une "unité de fabrication" de granulés de bois (120 000 T/an) et une centrale biomasse sans cogénération de 15 MW. Atterrés par ce que nous y avons lu, nous avons créé un collectif qui, au bout de quelques mois, est devenu l'association Anor Environnement. Le 20 novembre 2015, nous avons déposé un recours au Tribunal Administratif de Lille. En janvier 2016, la société Jeferco a obtenu du préfet un arrêté complémentaire qui lui permet d'utiliser dans le processus de fabrication de son pellet pour l’industrie des bois de classe B : bois peints, collés, vernis et pouvant contenir des métaux lourds, des fongicides, des insecticides, des pesticides ou des composés organiques volatiles non naturels. Le 28 février 2017, le Tribunal Administratif de Lille annule l'autorisation d'exploiter qui avait été accordée par le préfet du Nord à la société Jeferco. Début mars 2017, le promoteur fait appel. La décision de la Cour Administrative d’Appel de Douai est attendue en 2018. Début 2018, ce même promoteur dépose en préfecture un nouveau projet, soumis à enquête publique du 01 au 30 juin 2018, qu'il dit être le même - la loi ayant changé pour lui être plus favorable - mais qui est en fait pour près de la moitié différent du premier projet. En effet, le premier projet a été modifié pour incorporer des bois de classe B. Le permis de construire a été modifié. Tout l'approvisionnement arrivera sous forme de plaquettes, ce qui implique la suppression de l'écorçage, du broyeur-déchiqueteur et du parc à bois. Un brevet a été obtenu en 2017, confirmant que le bois de classe B contient bien des métaux lourds. Le système de filtres de la cheminée a complètement changé pour passer du filtre cyclonique à l'électro-filtre dont les boues seront rejetées dans l'assainissement collectif. Il n'y a pas eu de réunion publique, ce qui a privé la population d'une information correcte exigée par la loi. Le 06 août 2018, le rapport, les conclusions et l'avis du commissaire enquêteur sont publiés : AVIS DÉFAVORABLE. Le 16 octobre 2018, le CoDERST (Conseil de l’Environnement et des Risques sanitaires et technologiques) a donné un avis favorable au projet JEFERCO. Le 25 octobre 2018, le préfet a signé l'autorisation d'exploiter. Et au même moment, nous apprenons que fabriquer du pellet avec du bois de classe 'B' ça ne fonctionne pas. Les américains, mais aussi EDF, ont abandonné cette idée de faire du pellet avec des déchets de bois . Aucun exploitant au Monde n'a réussi à passer au stade industriel ! Alors nous allons contester cet arrêté préfectoral en justice. Car ce type d'usine polluante et irréalisable, fonctionnant 24/24 et sept jours sur sept, n'a sa place ni ici, ni ailleurs !

Réchauffement climatique : le monde s’éloigne toujours plus de son objectif

Un article de L’OBS, le 27/11/2018. L’ONU rend un rapport alarmant sur le réchauffement climatique. Encore un.   Pour respecter l’Accord de Paris sur la maîtrise du réchauffement climatique, les pays devront tripler leurs efforts. C’est la conclusion d’un rapport … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Dérèglement climatique | Laisser un commentaire

Le gouvernement va verser 20 milliards d’euros de cadeau fiscal au patronat

Un article de La Relève et La Peste, par Pierre Jequier-Zalc, le 05/12/2018. L’Assemblée Nationale a adopté, ce lundi, en lecture définitive le versement de 20 milliards d’euros aux entreprises par le biais du CICE et du CITS. Le CICE, … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Législation | Laisser un commentaire

EDF veut transformer les centrales au charbon de Cordemais et du Havre en déchets de bois ou déchets mixtes

  Un article de Biofuelwatch, de septembre 2018. La proposition d’EDF de transformer les centrales de Cordemais et du Havre en déchets de bois ou déchets mixtes: un cheval de Troie pour brûler du charbon et du bois de la … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Filière bois-énergie, Transition énergétique | Laisser un commentaire

Condamnation historique d’un navire de croisière pour pollution de l’air

  Un article de FNE, le 26/11/2018. Une première en France. Ce 26 novembre 2018, le Tribunal correctionnel de Marseille a condamné le capitaine du navire de croisière l’Azura et son armateur la société Carnival PLC, à payer une amende … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Justice, Pollution de l'air | Laisser un commentaire

Landes : gêné par un chêne multicentenaire, il le coupe. Mauvaise idée…

  Un article de PositivR, par Axel Leclercq, le 26/11/2018. Une condamnation n’est pas une bonne nouvelle en soi. Mais celle-ci a son importance car elle envoie un message fort : on ne peut pas abattre n’importe quel arbre sans … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Justice | Laisser un commentaire

Surtout, ne brûlez plus les feuilles mortes de votre jardin

  Un article de PositivR, par Axel Leclercq, le 19/11/2018. Votre jardin est couvert de feuilles d’arbres ? Forcément, c’est l’automne. Vous envisagez de les brûler pour les éliminer ? Normal, c’est tentant… mais ça serait une grave erreur ! … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Dérèglement climatique, Pollution de l'air | Laisser un commentaire

La carte des villes où on ne pourra bientôt plus circuler en voiture

  Un article de Novethic, par Concepcion Alvarez, le 20/11/2018. Hausse du prix des carburants, péages urbains, limitation de la vitesse à 80 km/h, interdiction de rouler pour les véhicules les plus polluants, centres ville piétons… Depuis quelques mois, le … Lire la suite

Évaluez ceci :

Publié dans Dérèglement climatique, Pollution de l'air | Laisser un commentaire