Charbon : Axa refuse désormais d’assurer RWE le plus gros émetteur de CO2 d’Europe

Un article de Novethic, par Arnaud Dumas, le 16/03/2021.

Axa devrait cesser d’assurer les opérations de RWE, selon les informations de Bloomberg. Pour l’assureur français, la stratégie de sortie du charbon de l’énergéticien allemand n’est pas assez rapide pour se conformer aux objectifs de l’Accord de Paris. Les stratégies d’exclusion du charbon avaient jusque-là conduit les compagnies d’assurance à refuser d’assurer des projets de développement spécifiques. Axa semble donc franchir une étape supplémentaire en n’assurant plus l’entreprise dans sa totalité.

1173

Malgré ses investissements dans le renouvelable, l’énergéticien allemand RWE continue d’exploiter des centrales à charbon. @RWE Klaus Gorgen

La décision est radicale. Selon les informations de Bloomberg, Axa a décidé d’arrêter d’assurer l’allemand RWE. Les activités de l’énergéticien, connu pour être le plus grand émetteur de CO2 européen, ne sont pas compatibles avec la politique de sortie du charbon adoptée par Axa en 2017 et remise à jour depuis. RWE a pourtant mis en place un plan de sortie du charbon en vue d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. Mais à un rythme jugé trop faible par l’assureur.

L’énergéticien allemand prévoit en effet de fermer toutes ses centrales de production d’électricité à partir de charbon dans les prochaines années. En 2030, il devrait avoir mis hors service près de 6 000 mégawatts d’énergie produite à partir de lignite, ce qui correspond à deux tiers de sa capacité totale. Le reste doit être soldé d’ici 2038, selon la feuille de route établie par RWE.

Beaucoup trop tard pour Axa ! L’assureur français s’est en effet engagé à être totalement sorti du charbon pour ses activités d’assurance et d’investissement d’ici 2030 en Europe et dans les pays de l’OCDE (2040 pour le reste du monde). RWE aura donc huit ans de retard. En application de sa politique charbon, Axa devrait donc arrêter d’assurer toutes les activités de RWE d’ici la fin de l’année, même celles concernant les énergies renouvelables, selon l’article de Bloomberg.

Alerté lors de son assemblée générale

Amundi, la société de gestion d’actifs filiale du Crédit Agricole, avait déjà alerté RWE lors de son assemblée générale de juin 2020 sur la faiblesse de sa feuille de route. Le gérant d’actifs avait adressé une lettre à l’énergéticien pour lui de demander de se conformer aux avis des scientifiques, qui préconisent la date de 2030 pour la sortie du charbon en Europe, afin de rester en ligne avec une trajectoire de réchauffement climatique de 1,5 degré. Visiblement sans succès.

Les assureurs s’en tenaient jusque-là principalement à refuser de couvrir les projets liés au charbon, qu’il s’agisse de projets d’extraction minière ou de centrale à charbon. La mine géante de Carmichael en Australie en est l’un des exemples les plus célèbres, pratiquement tous les assureurs européens s’étant engagés à ne pas assurer ce projet développé par l’indien Adani.

Axa franchit donc une étape supplémentaire, en ne se limitant pas aux seuls projets charbon d’une entreprise, mais en étendant son exclusion à l’entreprise dans son ensemble. Une étape qui pourrait faire mal à des entreprises comme RWE. « Les grands assureurs comme Axa sont essentiels pour les énergéticiens et sont difficiles à remplacer », remarque Sébastien Roetters, militant spécialisé dans l’énergie de l’ONG Urgewald. De son côté, Insure our future écrit sur son compte Twitter : « maintenant, tous les assureurs doivent suivre l’exemple d’Axa et se tenir éloigné de RWE ».

L’article de Novethic est ici.

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Transition énergétique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s