Les images incroyables de la chute de pollution en Europe

Le Point  Un article du journal Le Point, par Michel Revol, le 27/03/2020.

L’Agence spatiale européenne vient de révéler les images du satellite Sentinel 5P, qui montrent la chute de la pollution au dioxyde d’azote depuis le confinement.

1021

Jusqu’alors, on pouvait observer les effets de la quarantaine en Chine, en particulier à Wuhan, épicentre de l’épidémie due au coronavirus, avec quelques cartes mises en ligne. L’Agence spatiale européenne vient de diffuser des images satellites qui concernent directement les Européens. Captées par le satellite Sentinel-5P, issu du programme européen Copernicus, elles montrent de façon éclatante les effets du confinement et de la chute de l’activité économique dans différents pays comme la France, l’Italie et l’Espagne.

Ces images comparent la pollution au dioxyde d’azote moyenne mensuelle en 2019 avec la période du 14 au 25 mars, au cours de laquelle les mesures de confinement ont été prises en Europe. Le dioxyde d’azote (NO2), dégagé lors de la combustion d’énergie fossile, est l’un des principaux polluants émis par le transport routier et l’activité industrielle. Il affecte particulièrement la fonction pulmonaire et aggrave les maladies respiratoires.

L’ESA a choisi une période de dix jours de relevés pour obtenir un résultat fiable. La météo peut en effet influer sur la concentration des polluants et fausser les données, par exemple en cas de couverture nuageuse. L’effet est saisissant. La pollution au NO2 dans les grandes villes comme Paris et Madrid est en chute libre, tout comme dans la plaine du Pô, en Italie et dans le nord de l’Europe.

L’article du Point est ici.

Cet article a été publié dans Pollution. Ajoutez ce permalien à vos favoris.