En Europe, plus de 40 % des espèces d’arbres sont menacées d’extinction

Novethic  Un article de Novethic, par Marina Fabre, le 11/01/2020.

Ce sont des piliers des écosystèmes européens qui sont en train de s’effondrer. Pour la première fois l’Union internationale pour la conservation de la nature a publié une liste rouge des arbres européens, révélant que plus de 40 % de ces espèces étaient menacées d’extinction. Un fléau dû à l’introduction d’espèces invasives et à l’exploitation non durable des forêts.

0974

Les espèces invasives sont les premières responsables de ce désastre écologique. CC0

Le Sorbus de Crimée, le marronnier Aesculus hippocastanum, le Sorbier de montagne… Ces espèces d’arbres nous sont peu connues et pourtant elles constituent le pilier de nos écosystèmes. Or, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), plus de 40 % des espèces d’arbres présents en Europe sont menacées d’extinction. C’est la première fois que l’UICN publie une liste rouge des espèces d’arbres en danger.

« Les arbres sont essentiels à la vie sur terre et les arbres européens, dans toute leur diversité, constituent une source de nourriture et un abri pour d’innombrables espèces animales tels que les oiseaux et les écureuils », note le chef de l’unité Liste Rouge de l’UICN, Craig Hilton-Taylor, dans un communiqué, « Ils jouent un rôle économique clé ».

Les espèces invasives, premières coupables

Certains d’entre eux poussent en Europe mais également ailleurs dans le monde. Parmi les 454 espèces d’arbres européens, 42 % sont considérées comme menacées et présentent donc un « risque élevé d’extinction », indique le rapport de l’UICN. En ce qui concerne les espèces dites endémiques – qui ne poussent qu’en Europe -, 58 % sont menacées et 15 % sont en danger critique.

En cause, d’abord, les espèces invasives introduites par les humains qui font concurrence aux arbres déjà installés. L’exploitation non durable des forêts et le développement urbain sont également des menaces à l’origine du déclin des espèces d’arbres sur le sol européen. Les maladies, la déforestation, l’élevage et la modification des écosystèmes, liés notamment aux incendies, sont autant d’autres dangers qui menacent les arbres en Europe.

« L’impact des activités menées par l’homme entraîne un déclin de la population et un risque accru d’extinction d’espèces importantes en Europe », a déclaré Luc Bas, directeur du Bureau régional européen de l’UICN. « Ce rapport a montré à quel point la situation est catastrophique pour de nombreuses espèces sous-estimées et sous-évaluées qui constituent l’épine dorsale des écosystèmes européens et contribuent à la santé de la planète. Nous devons atténuer l’impact de l’homme sur nos écosystèmes et accorder la priorité à la protection de ces espèces. »

L’article de Novethic est ici.

Cet article a été publié dans Biodiversité - Écologie, Forêts - Déforestation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.