Le projet de construction d’une usine à pellets à Anor est-il fortement compromis ?

Un article de la radio CanalFm, par Paul Schuler, le 06/01/2020.

usine-eo2-de-saint-germain-prc3a8s-herment-auvergne.jpg

Usine à pellets de Saint-Germain-près-Herment (Auvergne)

Cette usine devait s’implanter sur la ZAC Saint-Laurent, en sortie d’Anor, mais ce projet est contesté, depuis le début, par un collectif de riverains et d’écologistes. Aujourd’hui, ce dossier a véritablement du plomb dans l’aile. Il a même très peu de chance d’aboutir, car le « plan B » du promoteur a reçu toutes les autorisations nécessaires, pour engager, dans les Vosges, les travaux de construction d’une usine à pellets identique à celle qui aurait dû voir le jour sur Anor.

Si ce « plan B » se confirme dans les semaines à venir, Jean-Luc Pérat, le maire d’Anor rappelle que cela représente 26 emplois et 20 millions d’euros d’investissements privés perdus pour le sud-Avesnois…

L’article et le podcast de CanalFM sont ici.

Commentaire

Ça fait plus d’un an que le « plan B » a reçu l’autorisation préfectorale d’exploitation. Mais Jeferco n’arrive pas à commencer les travaux dans les Vosges. Nous disons depuis le début du premier projet, en 2014, que toute cette affaire est bancale, y compris financièrement. Vous avez déjà essayé de demander 200 000 € à votre banquier avec 7 000€ d’apport ?

Anor est en passe de perdre 68 emplois aux « Aciéries et Forges d’Anor ». Puisque notre communauté de communes devait financer la bretelle de voie ferrée de l’usine à pellets à hauteur de 1,5 millions d’euros , pourquoi ne pas  changer la destination de cette somme afin d’aider à sauver ces 63 emplois ? Est-il plus utile de pleurer sur 26 emplois supposés dont plus de la moitié n’auraient pas été locaux ?

Cet article a le mérite de nous faire savoir que le maire d’Anor considère que le projet d’usine de pellets d’Anor est fortement compromis !!

AnorEnvi_Logo3

Cet article a été publié dans L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.