Jour du dépassement mondial – Depuis le 29 juillet 2019, l’humanité vit à crédit

224  Un article de consoGlobe, par Paul Malo, le 25/07/2019.

Alors que les épisodes de canicule se font de plus en plus fréquents et intenses en Europe, le jour de dépassement de la Terre tombera cette année le 29 juillet.

842

Ce lundi 29 juillet, l’humanité aura une nouvelle fois épuisé les ressources renouvelables de la planète, et vivra donc en puisant dans les réserves, amenuisant d’autant la capacité régénérative future !

Jour du dépassement mondial (ou Earth Overshoot Day) – Chaque année un peu plus tôt

Qu’est-ce que le Jour du dépassement ? Cela signifie qu’à l’échelle de la planète, nous aurons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature peut nous offrir au cours d’une année entière. De même, nos émissions de gaz à effet de serre auront été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts peuvent absorber. Cette date, dévoilée par le Global Footprint Network, tombe chaque année un peu plus tôt.

Combien de pays faudrait-il à chaque État pour répondre aux besoins de ses citoyens ?

0869

 

Elle intervient le 29 juillet, alors que les épisodes de canicule se font de plus en plus fréquents et intenses en Europe. Mathis Wackernagel, co-inventeur de la comptabilité de l’empreinte Écologique et fondateur de Global Footprint Network s’insurge : « Nous n’avons qu’une seule Terre – c’est là le contexte ultime qui définit l’existence humaine. Nous ne pouvons pas en utiliser 1,75 sans conséquences destructrices. » 

Réduire notre empreinte écologique

Ces dernières décennies, ce Jour du dépassement mondial a dramatiquement avancé dans l’année, passant du 29 septembre en 1999 au 29 juillet cette année, soit 2 mois plus tôt. Aujourd’hui, il faudrait presque 1,8 Terre pour tenir le rythme de notre consommation actuelle de ressources ! À l’échelle de la planète, il existe cependant des différences notables : le Qatar atteint son Jour du dépassement après seulement 42 jours, tandis que l’Indonésie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 342 jours. Si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes pour subvenir aux besoins de l’humanité. Et si tout le monde vivait comme les Américains, 5 planètes seraient nécessaires !

Accélérer les solutions #MoveTheDate of Earth Overshoot Day

Reporter la date du Jour du Dépassement Mondial de 5 jours par an permettrait à l’humanité d’équilibrer la compatibilité avec la Terre avant 2050. Des solutions pour faire reculer cette date (#MoveTheDate) sont nombreuses et financièrement avantageuses : on peut les retrouver sur la plateforme #MoveTheDate où chacun est invité à promouvoir les solutions qui marchent, entrer en contact avec d’autres citoyens du monde engagés, en fonction de sa localisation géographique ou de ses centres d’intérêt, afin d’accélérer la mise en œuvre de nouveaux projets à travers le monde !

Des opportunités de taille se bousculent dans cinq domaines clés :

Les villes – l’énergie – l’alimentation – la population – la nature

Par exemple, une réduction de 50 % des émissions de CO2 provenant de la combustion d’énergies fossiles permettrait de repousser la date du Jour du Dépassement Mondial de 93 jours. Il faut donc tenter par tous les moyens d’inverser cette tendance.

504

Le principal levier d’action : nos émissions de gaz à effet de serre qui représentent à elles seules 60 % de notre empreinte écologique mondiale. En diminuant les émissions de CO2 de 50 %, nous pourrions gagner 93 jours dans l’année, soit faire reculer le Jour du dépassement en octobre. Enfin, en divisant le gaspillage alimentaire par deux, nous pourrions faire reculer le Jour du dépassement de 10 jours.

L’article de consoGlobe est ici.

 

Cet article a été publié dans Dérèglement climatique, Environnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.