Agriculture : le retour du bocage dans les champs bretons

559 Un article de France Info et une vidéo de France 2, le 29/05/2019.

Pendant des décennies, les agriculteurs ont supprimé les haies et les enclos pour ouvrir leurs champs aux engins agricoles. Mais, depuis dix ans, le bocage est de retour en Bretagne.

0822

Bocage Breton et bocage Avesnois : le combat est le même.

En 1969, l’agriculture se mécanise et les bocages bretons sont rasés pour laisser la place aux tracteurs. Mais, aujourd’hui, le talus fait son retour. Certains agriculteurs replantent des arbres en ligne autour de leurs champs dans le but d’améliorer leur productivité. « L’objectif est d’avoir des haies anti-érosives en cas de forte pluie », explique l’agriculteur breton Noel Danilo. Le bocage permet de retenir l’eau de pluie et de protéger le bétail.

3 500 kilomètres de haies sont sorties de terre

Les bocages permettent aussi le retour de la biodiversité. Certains insectes viennent s’installer dans le bocage et ont des effets vertueux. Le bocage peut aussi être une solution face aux inondations. En Bretagne, les pluies d’hiver sont abondantes. Dans les terrains en pente, les talus et les haies agissent comme des barrières naturelles. Depuis 20 ans, 3 500 kilomètres de haies sont sortis de terre. Mais beaucoup d’agriculteurs refusent de planter des talus dans leurs champs.

L’article de France Info et la vidéo de France 2 sont ici.

Cet article a été publié dans Agriculture biologique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.