Liste Verte : la France est le pays qui compte le plus d’aires protégées au monde

565  Un article de National Geographic, le 18/01/2019.

Selon l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), la France est désormais le pays qui compte sur son territoire le plus d’aires protégées d’après la mise à jour de sa liste en novembre 2018.

939

L’île de la Possession fait partie de l’archipel Crozet dans la Réserve des terres australes françaises. Inscrites sur la liste depuis 2018, ces îles subantarctiques françaises constituent un véritable sanctuaire pour la faune et la flore – Photo Wikicommons

L’UICN a lancé en 2014 un programme appelé « Liste Verte », un programme faisant écho aux ambitions de la Convention sur la Diversité Biologique du Congrès Mondial de la Nature de 2012. Cette liste est une approche positive de la conservation : elle répertorie et valorise les sites naturels les mieux protégés et leur impact positif sur la nature et les populations. L’ambition : 17 % des zones terrestres et 10 % des zones marines doivent être activement conservées et protégées d’ici 2020.

La France championne des aires protégées

La France est le pays qui compte le plus d’aires protégées sur son territoire au monde. Avec dix sites au total, elle représente ¼ des sites recensés à ce jour et dépasse notamment la Chine qui en compte neuf. Fin 2018, cinq nouveaux territoires français ont été ajoutés à la liste : le parc marin de la Côte bleue à l’ouest de Marseille, le parc naturel régional des Vosges du Nord, la réserve biologique intégrale du Bois du Loc’h, la réserve nationale d’Orlu et la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises.

Qui sont les contributeurs internationaux ?

De nombreux pays à travers le monde ont pris part au projet. En 2014, la Chine, l’Australie, l’Italie, l’Espagne, la Colombie, le Kenya et la Corée du Sud ont fait leur entrée dans la liste verte de l’UICN, pour un total de 24 sites. En 2018, quinze nouvelles aires y ont été inscrites. Outre les cinq aires françaises, on y retrouve des sites égyptiens, jordaniens, kenyans, libanais, mexicains, péruviens et arabes. Au total, trente-neuf aires sont inscrites aujourd’hui dans cette liste et de nombreux pays continuent de s’engager dans cette démarche positive.

L’article de National Geographic est ici.

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Environnement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.