Anor Environnement a participé aux rencontres de la forêt de Faux-la-Montagne

Du 23 au 29 juillet 2018, le village vacances (EDF) abandonné du lac du Chammet à Faux-la-Montagne, à la frontière entre la Creuse et la Corrèze, a accueilli les « Rencontres de la Forêt ».

Durant toute la semaine, nous avons pu effectuer des sorties naturalistes en forêt, participer à des conférences, assister aux présentations des différentes associations luttant contre les destructions de forêts ou contre les usines à pellets. Le film documentaire sur la mal-forestation, « Le Temps des Forêts », a été projeté en avant première et en présence du réalisateur, François-Xavier Drouet. Nous avons présenté le projet d’usine à pellets qu’on veut nous imposer à Anor.

040

Nous avons aussi, bien évidemment, saisi l’occasion pour faire quelques photos de l’usine à pellets Piveteau-Farges d’Egletons, en Corrèze. Tout d’abord, autour de l’usine où l’on croise un camion de transport de bois toutes les deux où trois minutes. Ensuite, on remarque les silos de stockage des pellets qui sont immense : 15 à 20 mètres de diamètre et au moins autant en hauteur. Une cheminée crache son nuage de fumée sans faire de pause. Bien que les premières habitations soient éloignées de quelques centaines de mètres de cette usine, tout l’environnement est jaune de poussière de bois : les voitures, les toits des maisons et les trottoirs. On peut constater sur les photos que les routes, les graviers, les arbres …. sont aussi tout jaune !!

017-Egleton

L’usine d’Egletons est plus petite que le projet de Jeferco (qui sera la plus grande usine de France avec 120 000 tonnes de pellets) mais permet malgré tout d’avoir une bonne idée de ce que pourrait être la zone d’activité économique de Saint-Laurent à Anor si ce promoteur réussissait à y installer son usine et sa chaudière de 15 MW.

 

 

Cet article a été publié dans L'usine à pellets d'Anor, L'usine à pellets de Bugeat-Viam. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Anor Environnement a participé aux rencontres de la forêt de Faux-la-Montagne

  1. Jean-claude Herlem dit :

    ce bresilien est un héros.c’est vraiment remarquable d’avoir mis en nn place cette belle et belle mission.cet homme devrait se faire connaitre pour montrer au monde que la vie est un combat et non une féte permanente avec tous les excés que cela comporte.quant à ntre gouvernement il est urgent qu’il doit inverser la tendance qui est à la déforestation.il faut replanter rapidement les arbres qui ont été enlevés.il faut également protéger la bio diversité remettre en état les zones humides et replanter les haies.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.