Arkema, opacité renforcée sur le bassin industriel de Lacq

155  Un communiqué de FNE, le 01 juin 2018

Depuis plus de 3 ans, la SEPANSO 64, membre du mouvement France Nature Environnement, et les riverains des plateformes chimiques de Lacq et de Mourenx dans le Béarn, dénoncent des dysfonctionnements dans ces sites industriels exploitées par le géant Arkema. Cette situation devient de plus en plus compliquée à suivre avec la restriction des informations mises à disposition du public. Si les textes en vigueur sur le droit à l’information existent, dans la réalité, aujourd’hui, ils sont bien loin d’être respectés. Un constat préoccupant qui pose question sur la sécurité des riverains.

099

Le site de Lacq (Béarn).

Cet article a été publié dans Pollution, Santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.