Corrèze : une centaine de manifestants contre le projet d’usine à pellets à Bugeat

524  Un article de France Bleu, par Nicolas Tarrade, le 29/04/2018

Entre 100 et 150 personnes ont manifesté devant la gare bois de Viam-Bugeat, en Corrèze, ce dimanche après-midi. Des manifestants qui protestent contre l’implantation d’un projet d’usine à pellets à Bugeat, et qui comptent saisir le tribunal administratif, pour faire annuler l’arrêté préfectoral.

722

Entre 100 et 150 personnes ont manifesté devant la gare bois de Viam-Bugeat, en Corrèze, ce dimanche après-midi. © Radio France – Nicolas Tarrade

Malgré un froid tenace et une pluie battante, plus d’une centaine de personnes a manifesté devant la gare bois de Viam-Bugeat, en Corrèze, ce dimanche après-midi. Des manifestants qui continuent de protester contre l’implantation d’un projet d’usine à pellets.

723

© Radio France – Nicolas Tarrade

Munis de quelques banderoles où l’on pouvait lire « Non à la Montagne-Pellets« , les manifestants ont organisé un faux cortège funéraire. Jusqu’au portail de la gare bois. Ces opposants déplorent le futur impact écologique néfaste sur la nature, et la forêt limousine. « Il faut se mobiliser pour défendre nos acquis, au risque qu’ils disparaissent très vite. Le paradoxe, c’est qu’on est dans une région où l’on dit qu’il est impossible d’avoir de la pollution. Et là, on est en train de rechercher des pollutions invisibles. On est en train de scier la branche sur laquelle on est assis », déplore ce médecin, venu soutenir la cause des opposants à ce projet.

Un projet controversé

724

Les membres de l’association veulent saisir le tribunal administratif © Radio France – Nicolas Tarrade

Les membres de l’association « Non à la montagne pellets » veulent saisir le tribunal administratif notamment « pour faire annuler l’arrêté préfectoral auprès du tribunal ». « Mais au-delà de ces recours, nous allons maintenir une pression militante pour nous opposer à ce projet ». Le 17 avril dernier, la préfecture de Corrèze avait annoncé que le préfet autorise la création de l’usine à pellets torréfiés sur la zone bois de Viam Bugeat. Un projet, porté par la société Carbon Ingen’R Bugeat – Viam (CIBV), qui déchaîne donc les passions depuis son annonce.

L’article de France Bleu est ici.

Et pour que le compte rendu de cette journée soit complet, voici l’éloge funèbre du Parc Naturel Régional des Millevaches, lue lors de la cérémonie. Paix à son âme.

 

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Corrèze, Gardanne, Hourtin, Morvan.. Ajoutez ce permalien à vos favoris.