60 pompiers pour éteindre l’incendie d’un bâtiment à l’usine Kogeban de Nesle, dans la Somme.

662.jpg  Un article de France 3, par Halima Najibi, le 18/01/2018.

Un incendie s’est déclaré la nuit dernière vers 3 heures du matin sur le site de la centrale co-génération biomasse, située dans la zone industrielle des communes de Nesle et de Mesnil-Saint-Nicaise dans la Somme. Plus de 60 pompiers étaient sur place pour circonscrire l’incendie.

661

Le feu s’est déclaré dans la partie « Stockage – Extraction » de l’usine, touchant très sévèrement l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Aucune victime n’est à déplorer.

Plus de 60 sapeurs-pompiers de 8 centres de secours au plus fort de l’événement placées sous la responsabilité du Capitaine Nicolas Drouin, Chef du service opérations du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Somme (SDIS 80),sont intervenus sur les lieux dans des conditions rendues très difficiles à la fois par les conditions météorologiques (vent fort) et par la matière première utilisée pour le fonctionnement de l’entreprise (le bois). Les pompiers sont encore sur place pour circonscrire les derniers foyers résiduels.

Les conseillers départementaux du canton de Ham ont fait part de leur solidarité à l’ensemble du personnel de l’entreprise et espèrent une reprise rapide de l’activité.

L’article de France 3 Hauts-de-France est ici.

659

660

 

 

Cet article a été publié dans Les incendies et explosions dans les usines à pellets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 60 pompiers pour éteindre l’incendie d’un bâtiment à l’usine Kogeban de Nesle, dans la Somme.

  1. Ping : Incendies et explosions dans l’industrie Européenne du granulé de bois (pellet) | Anor Environnement

Les commentaires sont fermés.