L’Europe devra s’attendre à des inondations de plus en plus récurrentes

325  Un article de Science et Avenir, par Hannibal Watchi le 01/02/2018.

Une étude suggère que les inondations se multiplieront en Europe dans les années à venir et dénonce un coupable : le réchauffement climatique.

610.jpg

Une nouvelle qui ne ravira que les constructeurs de pirogues. Selon une étude publiée le 29 janvier sur le journal Climate, le réchauffement climatique aurait un impact direct sur l’apparition des inondations en Europe, une catastrophe naturelle particulièrement dispendieuse.

Les inondations, catastrophes les plus coûteuses

Les chercheurs ont chiffré en euros les dommages causés par les débordements de cours d’eau en Europe selon trois scénarios distincts. Dans le cas où le réchauffement climatique se limiterait à 1,5°C par rapport à l’ère préindustrielle, scénario le plus optimiste, l’Europe devra investir 15 milliards d’euros par an pour réparer les dégâts, soit plus que le double du budget actuel alloué. Le nombre de personnes affectées par les inondations quant à lui augmentera de 86%, soit presque 650.000 personnes par an selon l’AFP. Dans le scénario extrême à 3°C, cela représenterait 17 milliards d’euros par an et 780.000 personnes touchées.

A l’échelle de la France, les inondations sont sans l’ombre d’un doute les catastrophes les plus coûteuses. L’impact d’une crue centennale a été calculé à l’occasion de la stratégie de résilience annoncée par la ville de Paris le 4 octobre 2017, et les résultats sont effarants :

  •  30 milliards d’euros de pertes directes en capital privé ou public
  •  60 milliards d’euros de pertes directes d’activités économiques
  •  430.000 emplois directement menacés

(…..)

La suite de l’article de Science et Avenir est ici.

 

 

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Dérèglement climatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.