Pollution lumineuse : Nicolas Hulot envisage de renforcer la règlementation.

115  Un article d’Actu Environnement, par Philippe Collet, le 13/10/2017

A la veille de la neuvième édition du Jour de la Nuit qui aura lieu samedi 14 octobre 2017, Nicolas Hulot annonce que de nouvelles mesures de prévention de la pollution lumineuse seront mises en place dans les mois à venir.

473

Le ministre de la Transition écologique et solidaire envisage notamment de mettre en place de nouveaux outils règlementaires pour aller vers plus de sobriété sur les sources d’éclairage non couvertes par la réglementation en vigueur, tels que les parcs de stationnement, les installations sportives, ou l’éclairage de mise en valeur. Il entend mobiliser l’ensemble des exploitants d’installations lumineuses afin de déterminer les outils les plus appropriés. (…..)

 

La suite de l’article d’Actu Environnement est ici.


Commentaire

L’ex-future usine à polluer pourrait aussi être nommée « l’usine de l’ancien monde » car elle fonctionnerait comme au 19eme siècle, sans cogénération c’est-à-dire sans récupération de la chaleur pour un usage secondaire (chauffer des habitations, une école ou les serres d’un maraicher, par exemple). L’usine de l’ancien monde, donc, fonctionnerait 24 heures sur 24 et serait éclairée 7 nuits sur 7. Après la taxe carbone, la taxe sur le bruit et la taxe sur l’artificialisation des espaces naturels et agricoles, le promoteur pourra aussi être taxé pour pollution lumineuse !

Par ailleurs une étude inédite, parue sur ce blog, montre que la pollution lumineuse réduit de 60% la pollinisation.

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Justice - Législation, Pollution. Ajoutez ce permalien à vos favoris.