Etang de la Galoperie : un cadre exceptionnel dédié à la conservation du patrimoine naturel.

183  Un article du Conservatoire d’espace naturels Nord-Pas-de-Calais.

Commentaire

Le site de la Galoperie est situé à 2 km de la future usine de pellets, sur le même bassin versant et à la même altitude. A portée de fumées donc. Qui pourrait croire que cette usine à polluer n’aura aucune incidence sur un endroit que le CEN qualifie de « véritable mosaïque d’écosystèmes ». Un appel d’offres est même lancé afin de protéger, restaurer et gérer cette réserve naturelle. Mais le CEN ne peut ignorer plus longtemps cette usine à polluer aux portes d’une réserve naturelle protégée.

182

2 km séparent l’usine à polluer de la réserve naturelle régionale de l’étang de la Galoperie.

S’inscrivant dans le paysage du plateau d’Anor et de la Fagne forestière de Trélon, le site de l’étang de la Galoperie illustre la richesse écologique de ce territoire. En partenariat étroit avec la commune, le Conservatoire d’espaces naturels est propriétaire de la Réserve naturelle régionale. Cet ancien parc d’attractions, connu de tous, a évolué naturellement depuis sa fermeture dans les années 1980. Grâce à la diversité de ses milieux, le site abrite désormais un important cortège d’espèces de faune et de flore typiques de cette partie de l’Avesnois. Véritable mosaïque d’écosystèmes, cet espace naturel abrite une incroyable biodiversité, typique de la Fagne, avec de nombreuses espèces de faune et de flore patrimoniales.

181

L’étang de la Galoperie, à Anor.

Dans le cadre du plan de gestion écologique du site, le Conservatoire d’espaces naturels met en place une série d’opérations visant à restaurer et gérer cette réserve en s’appuyant sur le savoir-faire et les usages locaux. Le CEN a ainsi initié des partenariats avec des exploitants agricoles locaux, pour assurer une gestion par pâturage, ou fauche, des anciennes friches.

Originalités :

– 43 espèces animales considérées comme patrimoniales ;

– 277 espèces végétales, dont 28 d’intérêt patrimonial ;

– 30 habitats naturels remarquables.

L’article du CEN est ici.

Le cahier des charges de l’appel d’offres est là.

Cet article a été publié dans Biodiversité - Écologie, L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.