L’Union Européenne fait feu de tout bois

Un article de « comité-valmy.org », par Valentin Martin, le 09 juin 2016.

Commentaire

Si vous voulez comprendre pourquoi toutes les forêts domaniales sont soumises à des coupes drastiques, lisez cet article qui fait le tour de la question. Voici un extrait qui concerne la France : « L’annexe 5 du Grenelle de l’Environnement ne cache pas que le bois est essentiellement l’énergie renouvelable du futur. « La biomasse est la première source d’énergie renouvelable en France. (…) La valorisation énergétique de la biomasse doit permettre à la France de contribuer de manière significative à l’objectif que s’est fixé la France en matière de développement des énergies renouvelables, à savoir une augmentation de la production d’énergie renouvelable de 20 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) à l’horizon 2020 pour atteindre une part d’au moins 20 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie. » Et un autre passage concernant l’Europe : « L’équivalent de 27% de la forêt française devrait être coupé chaque année en Europe pour produire de l’énergie. Les 15% restants, soit 366 millions de m3, seront importés des pays extérieurs à l’Union Européenne. Les pays exportateurs tels que le Brésil, le Canada et même les États-Unis y voient une menace directe pour leurs forêts. La Commission Européenne n’ignore pas que la consommation de bois de l’U.E est la principale cause de la déforestation dans le monde. Selon The Economist, « l’Europe a consommé 13 millions de tonnes de granulés de bois en 2012. Suivant la tendance, la demande européenne devrait augmenter à 25 millions en 2020 ». L’article aborde aussi le volet pollution en expliquant comment l’Union Européenne classe parmi les énergies vertes une source (le bois) qui peut s’avérer être plus polluante que le charbon. On comprend donc bien qu’un plan d’utilisation massif du bois comme source d’énergie renouvelable est prévu par Bruxelles. 

L’article complet est à lire ici.

DSC_0018

La forêt domaniale de Fourmies, le 05 mai 2016.

Cet article a été publié dans Forêts - Déforestation, Transition énergétique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.