La colère d’Alain Rattez : le maire s’oppose à l’usine à pellets.

Un article du Courrier de Fourmies, le 15 avril 2016, par Olivier Hurbin.

Le torchon brûle entre les élus de la commune d’Ohain et les délégués de la communauté de communes du Sud Avesnois.

Lors du dernier conseil communautaire, les élus se sont prononcés sur l’achat de plusieurs bâtiments afin d’y installer, à terme, de nouvelles entreprises. Un vote sur lequel les délégués de la communauté de communes s’entendent. Mais lorsqu’il s’agit d’évoquer les travaux sur le site de Saint-Laurent, là ou devrait se construire l’usine à pellets d’Anor, le son n’est plus au diapason. Alain Rattez et son adjoint s’opposent à l’installation de cette usine. « La convention, votée à l’unanimité, qui lie la communauté de communes à la société JEFERCO, ne portait que sur les bois de classe A alors que l’on sait aujourd’hui que du bois souillé de classe B sera mélangé au bois de classe A à hauteur de 40%. Cette convention est donc devenue caduque », précise le maire.

Dans un courrier en date du 5 février 2016, adressé à Mme la Présidente de la Fédération Nord Nature Environnement, le secrétaire adjoint du préfet, Olivier Ginez, écrivait : « Le changement de type de bois peut en revanche générer des composés organiques volatiles (COV) lors du séchage ». Un argument de plus, pour Alain Rattez, pour s’abstenir lors des derniers votes. « Je regrette aussi qu’aucune étude n’ait été réalisée sur les conséquences d’une telle usine sur les emplois existants qui touchent le tourisme mais aussi la production de fruits et légumes ».

Une pétition sur internet.

De son côté, le collectif Anor Environnement continue sa mobilisation citoyenne contre le projet d’usine à pellets. La Ligue de protection des oiseaux Nord a décidé de soutenir cette pétition. « Plus de 14000 personnes présentes sur cette pétition attendent désormais la suite de cette mobilisation », selon l’association.

Courrier de Fourmies - 2016-04-14

Le Courrier de Fourmies du 15 avril 2016.

Cet article a été publié dans L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.