Notre zone humide.

L’usine à polluer va détruire quatre mares prairiales que personne n’a « vu » et dont aucune mention n’est faite dans l’étude d’impact et dans les autorisations accordées à Jeferco par les différentes autorités de l’état. De la même manière, le « fossé » qui va récupérer les rejets de l’usine est en fait le ruisseau Saint-Laurent, qui se jette dans un affluant de l’Oise.

De plus, une zone humide va être encerclée par le projet, et une seconde est en limite de zone. Ces deux zones humides sont traversées par le ruisseau St Laurent et seront donc polluées par le projet.

Pour comprendre ce qu’est une zone humide, cliquez ici

 Le site de l’usine à polluer en février 2016.

A propos Jazz Man

Clarinettiste amateur, j'aime le jazz.
Cet article a été publié dans Biodiversité - Écologie, L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.