HOURTIN : LE BOUT DU TUNNEL ?

Commentaire

A Hourtin, l’association « Impact 33990 » a  exactement le même problème qu’Anor Environnement. Et 20 mois entre le dépôt du mémoire au tribunal et le jugement vous donne une idée des délais nécessaires au tribunal administratif pour étudier le dossier !!


« Audience au tribunal le 17 décembre à 9h00 !

Face aux très graves nuisances du projet d’implantation d’une usine de granulés de bois fonctionnant 24 heures sur 24 toute l’année sur la zone artisanale des Bruyères à Hourtin, l’association Impact 33990 a déposé le 11 mars 2014 une requête auprès du tribunal administratif de Bordeaux contre l’arrêté préfectoral autorisant l’implantation de ce type d’industrie en milieu urbain, sur une commune dont l’activité principale est le tourisme.
Le 5 mai 2015 la préfecture a été mise en demeure par le tribunal d’apporter une réponse ; le 12 août 2015 le préfet a apporté une réponse quelques jours avant la clôture du dossier. Pour nous permettre de répondre, le juge a ré-ouvert le dossier puis il a ensuite fixé la date de l’audience qui se déroulera le 17 décembre 2015.
Nous faisons confiance au bon sens et à la justice, et nous espérons une issue positive afin d’éviter à notre belle commune et ses habitants une pollution atmosphérique (émission de particules fines cancérigènes et de COV), un trafic très important de camions (70 passages de camions de bois par jour) au sein même du village sur des voies inadaptées, une pollution sonore 24 heures sur 24 et un impact visuel (panache de fumée) qui risque de perturber fortement l’activité d’été et qui est incompatible avec une station touristique s’appuyant sur la notion de nature pure. »

026

Cet article a été publié dans Justice - Législation, Les autres usines à pellets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.