Anor : le maire tente de rassurer les opposants et la population.

112  Un article de Paul Schuler, pour Canal Fm, le 12 Mai 2015

Jean-Luc Pérat tente de calmer la colère des opposants de l’usine à pellets qui doit être construite prochainement sur la zone d’activité St Laurent à Anor. Dans une lettre ouverte adressée à la population et aux médias, le maire d’Anor et président de la communauté de communes du sud-Avesnois rappelle que ce projet a obtenu tous les feux verts pour sa réalisation.

005.jpg

A l’issue de l’enquête publique, le préfet a pris un arrêté autorisant la construction de cette usine. L’autorité environnementale a également donné son accord estimant que « les activités de l’entreprise ne constitueront pas une menace pour le bien-être des habitants, ni pour la faune et la flore ». Enfin, Jean-Luc Pérat précise que 790 mètres de haie seront plantés sur une butte pour cacher la future usine. Seule la cheminée de 20 mètres de haut restera visible pour les riverains…

Une enquête publique positive

Dans sa lettre ouverte, le maire d’Anor rappelle que « l’enquête publique, qui s’est déroulée du 2 juin au 2 juillet 2014, a débouché sur un avis favorable, notamment dans sa conclusion que le dossier de demande d’autorisation d’exploiter présente une bonne analyse des impacts des activités envisagées sur les différentes composantes environnementales, les zones à enjeux écologiques, les eaux superficielles et souterraines, les sols, l’air, le bruit, la santé publique ».

Avis favorable du parc naturel régional de l’Avesnois !

Le président de l’intercommunalité du Sud-Avesnois ajoute que « la prise en compte de l’environnement est donc jugée très satisfaisante, y compris par le Parc naturel régional de l’Avesnois qui a donné un avis favorable et a affirmé son inopposabilité à ce projet. La filière bois représente d’importants enjeux économiques, sociaux et environnementaux. L’impact du projet en termes d’emplois est positif pour la région ». Ces éléments ont été confirmés par l’arrêté préfectoral, «accordant à la société Jeferco l’autorisation d’exploiter » en date du 18 décembre 2014. Jean-Luc Pérat précise que « les éléments contenus dans l’arrêté devront bien évidemment être respectés dans le cadre de l’exploitation de l’unité industrielle ». Il s’engage à y veiller personnellement.

Un projet de 16,5 millions d’euros !

Le projet de construction de l’usine à pellets à Anor est estimé à 16,5 Millions d’euros (11,5 M€ pour les équipements et 3,6 M€ pour la construction du bâtiment à la charge de l’entrepreneur, plus 1,3 M€ de voirie, réseau et divers à la charge de la communauté de communes).

26 emplois dès l’ouverture !

La société Jeferco a acquis 13 ha de terrain sur le site proche de la ZAC St Laurent d’Anor. C’est un bâtiment de 3 770 m 2 qui sera construit sur ce terrain. 26 emplois seront créés dès l’ouverture. Le début des travaux est programmé pour le second semestre 2015, avec une ouverture de l’usine à la fin du second semestre 2016.

Lusine-Biosyl-et-son-stock-de-rondins-feuillus-photo-Frédéric-Douard

L’usine de Cosne/Loire et son stock de rondins feuillus.

Cet article a été publié dans L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Anor : le maire tente de rassurer les opposants et la population.

  1. Jazz Man dit :

    Mais qu’es-ce que ça va être si 72 camions de bois de 57 tonnes passent là tous les jours?

    J’aime

Les commentaires sont fermés.