Pollutions de l’air

Usine à pellets de Cosne sur Loire.

Le rapport des installations classées nous dit que l’impact du projet sur le climat est limité car la chaudière n’émet essentiellement que de la vapeur d’eau. Hors, l’arrêté préfectoral signale que les flux de polluants rejetés dans l’atmosphère (par la cheminée de la chaudière qui est le seul point de rejet) doivent être inférieurs aux valeurs limites suivantes :
– Poussière totale 24,1 tonnes/an – Dioxyde de souffre 54,6 tonnes/an
– Dioxyde d’azote 127 tonnes/an – Monoxyde de carbone 60,6 tonnes/an
– Composés organiques volatiles non méthanique 12,1 tonnes/an
et même 2,81 kg/an d’Arsenic …. etc… .

Soit un total de 290 tonnes par an de flux polluant.

Il reste à définir les notions « d’impact limité sur le climat » et de « n’émettre essentiellement ».

Cet article a été publié dans CO² - Ozone, L'usine à pellets d'Anor. Ajoutez ce permalien à vos favoris.